Les coups de coeur de nos libraires

Le mois d’avril sera rempli de découvertes littéraires grâce au Festival Québec BD et au Salon international du Livre de Québec. À cette occasion, nous vous présentons nos libraires et les oeuvres qui ont marqué leur carrière.

Recommandations et coups de coeur de David – Librairie Saint-Jean-Baptiste

  1. HP LOVECRAFT – L’AFFAIRE CHARLES DEXTER WARD (1941)

L’affaire Charles Dexter Ward, la nouvelle la plus longue de Howard Philipps Lovecraft, relate l’histoire d’un jeune homme passionné de généalogie qui reconstitue l’histoire de ses ancêtres, reconstitution qui le mènera à la démence. Cette nouvelle est construite autour de l’univers de Lovecraft et de ses thématiques fétiches : occultisme, satanisme, généalogie, souvenirs obscurs. Au fil des pages, la nervosité s’empare du lecteur, émotion que l’auteur maîtrise d’ailleurs à la perfection. Bien que ce ne soit pas une oeuvre récente, David redécouvre toujours avec grand plaisir les nouvelles de H.P. Lovecraft. Comparativement à Poe, Lovecraft veille toujours à respecter la structure, l’ambiance et l’évolution de son univers. Ainsi, selon David, on navigue aisément à travers les différentes nouvelles de l’auteur, retrouvant sans cesse des références, des endroits, des émotions qui nous sont familières et qui permettent de solidifier l’oeuvre culte de Lovecraft.

2. NOAM CHOMSKY – LA FABRICATION DU CONSENTEMENT (1988)

Fervent amateur de philosophie politique, David s’intéresse à la façon dont l’opinion publique peut être façonnée par les médias. Sur le sujet, La Fabrication du Consentement, une des plus grandes oeuvres de Noam Chomsky, remet en question la fabrication de l’opinion publique dans les sociétés soi-disant démocratiques. Par exemple, le lien entre les médias et la politique empêche une exposition neutre des faits et des événements. Ainsi, un état qui serait un état-ami ou un état-client des États-Unis sera préservé par les médias de ce dernier, s’assurant que les relations diplomatiques resteront intactes. En partageant de fausses nouvelles ou en faisant une sélection dans les faits, les médias cautionnent et encouragent donc certaines guerres ou certaines alliances, d’où le façonnement de l’opinion publique dénoncée par Chomsky.

Pour les plus paresseux ou les moins fervents de lecture, David conseille la visionnement du documentaire du même nom.

3. FERNANDO PESSOA – ANTINOÜS (1915)

Pour sortir de sa zone de confort, David recommande vivement la lecture des poèmes tragiques au sujet de la mort tragique d’Antinoüs, écrits par Pessoa en 1915. Antinoüs, amant de l’empereur romain Hadrien dans les années 120 après J.-C., était un jeune homme d’une telle beauté que sa noyade tragique dans les eaux du Nil a créé bien des remous chez les Égyptiens et chez les Grecs, menant même ces derniers à diviniser ce martyr et à l’idolâtrer. Les poèmes de Pessoa permettent une immersion dans la vie de ce jeune homosexuel d’une beauté exquise qui a su conquérir le coeur de populations entières.

 

Recommandations et coups de coeur de Marcel – Librairie Laforce

1. PEDRO JUAN GUTIERREZ – TRILOGIE SALE DE LA HAVANE (2001)

Marcel, travaillant chez le libraire Bernard Laforce, a aussi eu l’occasion de me partager ses coups de coeur du moment. Actuellement, son auteur fétiche est Pedro Juan Gutierrez, écrivain cubain spécialiste de La Havane. Connu mondialement, cet auteur expose sa vision de la vie dans Trilogie Sale de La Havane et relate des histoires vécues d’une façon mordante, parfois dérangeante et surtout honnête. Toujours personnage de ses propres récits, Gutierrez est un grand insatiable de sa ville et sa passion est contagieuse.

 

2. ARNALDUR INDRIDASON – HIVER ARCTIQUE (2010)

Grand fan de polars islandais, Marcel ne peut en choisir un en particulier à nous recommander. Pour lui, tous les auteurs de romans policiers islandais possèdent cette capacité de nous plonger dans un univers d’angoisse et de suspens. Sa lecture actuelle, Hiver Arctique de l’auteur Arnaldur Indrioason, lui fait découvrir les paysages d’Islande par le biais de l’enquêteur Erlendur, qui traverse le pays de fond en comble pour résoudre de mystérieuses disparitions. Marcel se sert donc de ces romans comme guides de voyages non-orthodoxes lui permettant de s’imprégner de l’Islande en vue d’un voyage prochain.

 

Recommandations et coups de coeur de Martin – Le Comptoir du Livre

1.JACQUES POULIN – LES GRANDES MARÉES (1996)

Martin n’a pas hésité une seule seconde…Les grandes marées, c’est son plus grand coup de coeur, le roman que selon lui tout le monde devrait lire au cours de sa vie. Vivant sur l’Île Madame près de l’Île d’Orléans, un traducteur de bandes dessinées mène une petite vie tranquille jusqu’à ce que des personnages hauts en couleurs viennent envahir son quotidien. Il doit alors recréer un équilibre entre son désir de solitude et l’inspiration que lui amènent ses nouvelles rencontres.

 

 

2. AGATHA CHRISTIE

Amateur de romans policiers et de polars, Martin ne se lasse pas de lire les oeuvres d’Agatha Christie et les aventures de son personnage culte Hercule Poirot. Bien qu’il soit en accord avec Marcel, de la Librairie Laforce, au sujet de la nouvelle importance que prennent les polars islandais dans le monde de la littérature, il voit Christie comme indétrônable dans le domaine des romans policiers. Parmi ses plus grands classiques on retrouve Le Crime de l’Orient-Express et Dix Petits Nègres.

 

3. ASTÉRIX

À l’occasion du Festival Québec BD, Martin nous conseille de redécouvrir notre bon vieux Astérix et son fidèle compagnon Obélix! Intemporels, ces personnages créés par Uderzo ne cessent de nous impressionner et de nous faire vivre de grandes aventures.

 

 

 

Bonne lecture et bonne découvertes!

Vous aimerez aussi